Écouter la page

L'occupation

L'occupation
Réserver

Type d'évènement

Théâtre

Date

SAMEDI 16 NOVEMBRE À 20H45

Durée : 1h05

| Théâtre Alexandre Dumas

Avec L’occupation, Annie Ernaux dresse l’éblouissant portrait d’une femme de quarante ans à travers un moment essentiel de sa vie amoureuse

Description

Cette femme se sépare de l’homme qui partageait sa vie depuis cinq ans. C’est elle qui le quitte, avec sans doute l’espoir de le retrouver un jour… Mais il s’éprend d’une autre dont il cache l’identité. Tout connaître alors de sa rivale sans visage devient une obsession…

Pour nous raconter ce sentiment d’impuissance et de frustration paranoïaque, Annie Ernaux utilise une langue crue et possédée qu’elle déverse d’un bout à l’autre de son texte. Fidèle à cette prose pétrie de fiel et d’érotisme, Romane Bohringer ne garde pas sa langue dans sa poche et s’exclame avec autant de rancoeur que de sensualité. Tandis qu’elle râle, rage, peste, s’égare et se laisse merveilleusement engloutir par la jalousie, les vidéos de Pierre Pradinas défilent en fond de scène et le compositeur Christophe « Disco » Minck l’accompagne  ludiquement au synthétiseur ou à la harpe.

Création / Distribution

  • Texte d’Annie Ernaux publié aux éditions Gallimard
  • Mise en scène Pierre Pradinas
  • Avec Romane Bohringer et Christophe « Disco » Minck
  • Musique originale Christophe « Disco » Minck
  • Scénographie Orazio Trotta / Simon Pradinas
  • Lumières Orazio Trotta
  • Images Simon Pradinas
  • Son Frédéric Bures
  • Maquillage, coiffure Catherine Saint-Sever
  • Assistants à la mise en scène Aurélien Chaussade et Marie Dulisc
  • Production Le Chapeau Rouge
  • Bonlieu-scène Nationale d’Annecy,
  • La Coursive-scène Nationale de la Rochelle,
    Cie Le Chapeau Rouge
  • La compagnie le Chapeau Rouge est subventionnée
    par le Ministère de la Culture

La presse en parle

  • Pleine d’astuces Romane nous séduit autant qu’elle nous interpelle car elle parvient étonnamment à « péter les plombs avec flegme » ! Il faut dire que sa maitrise du texte est telle qu’elle conserve une distance et une légèreté délicieuse sur ce constat de femme trahie transformant ainsi les maux d’Annie Ernaux en des mots d’une ironie grinçante !

Photos / Vidéos

Tarifs

Tarif plein : 25 € / adhérent : 20 €

Tarif jeune : 12 € / jeune adhérent : 10 €

Vous aimerez aussi