Écouter la page

Festival d'Automne au TAD

Festival d'Automne au TAD

27 novembre 2018

Description

THOMAS QUILLARDET présente : Tristesse et joie dans la vie des girafes de Tiago Rodrigues.

Le Festival d'Automne en quelques mots :

Pluridisciplinaire, international et nomade, le Festival d’Automne à Paris, depuis 1972, accompagne les artistes en produisant et diffusant leurs œuvres, dans un esprit de fidélité, d’ouverture et de découverte.
Théâtre, musique, danse, arts plastiques, cinéma. Le Festival d’Automne à Paris propose, de septembre à décembre, près de soixante-dix manifestations pour plus de cent cinquante mille spectateurs.
La programmation internationale du Festival d’Automne à Paris en a fait un acteur majeur de la création artistique en France et dans le monde. Il collabore et s’associe régulièrement avec des festivals et institutions culturelles importants des différents continents. Depuis sa création, il propose de grands programmes monographiques aux arts de la scène extra-européens : Corée, Mongolie, Afrique du Sud, Chine, Inde, Iran, Mexique, Japon, Égypte.

Découvrez la programmation de l'édition 2018

Le TAD, partenaire du Festival d'Automne 2018 :

Après avoir accueilli l'exceptionnel spectacle "STADIUM" du collectif Zirlib présenté par Mohamed El Khatib et 53 supporters du Racing Club de Lens, nous avons le plaisir d'accueillir cette saison un nouveau spectacle en partenariat avec le Festival d'Automne :
Tristesse & Joie dans la vie des girafes mis en scène par  Thomas Quillardet : mardi 27 novembre à 20h45.
Comment trouver le bonheur en temps de crise ? Telle est la quête d’une fillette nommée Girafe dont le père au chômage ne parvient plus à payer la télévision câblée. En fugue à travers Lisbonne, broyée par les politiques d’austérité, elle se retrouve brutalement confrontée à la violence du monde des adultes.
En savoir plus & Réserver

LA PRESSE EN PARLE...

  • « L’inventivité avec laquelle Thomas Quillardet décline, autour de pareil sujet, l’esthétique des jeux d’enfants est pour beaucoup dans le charme absolu de sa mise en scène. Le génie d’un acteur de la trempe de Marc Berman fait le reste. » Libération (16 juillet 2017)
  • « C'est un bijou de malice et de sensibilité, très bien mis en scène et interprété par des comédiens remarquables dont l'un ne cesse d'apparaître dans des personnages très différents et qui mérite des applaudissements nourris, Marc Berman. Mais chacun ici force l'admiration. L'imagination et la liberté de Tiago Rodrigues sont formidablement toniques. Et Thomas Quillardet, s’appuyant sur une équipe imaginative, signe un spectacle très puissant et léger en même temps. » Le Figaro (18 juillet 2017)
  • « Thomas Quillardet signe là un spectacle fin et délicat, une expérience unique pour ce jeune public qui découvre le théâtre pour enfants de la plus belle des manières, sans mièvrerie ou bouffonnerie, simplement avec poésie et ces mots justes qui expliquent aux enfants ce qui fait que la vie nous fait grandir mais aussi ce qui nous permet d’aller au-delà du deuil en avançant sans oublier. » INFERNO (22 juillet 2017)

Photos / Vidéos