Écouter la page

De Debussy au Jazz

De Debussy au Jazz
Réserver

Type d'évènement

Musique

Date

Samedi 24 mars à 20h45

| Théâtre Alexandre Dumas

Concert Hommage à Didier Lockwood

Description

Suite à la disparition tragique de Didier Lockwood survenue le 18 février 2018, les organisateurs du Centenaire Debussy rendent hommage à celui qui fut l’un des plus grands violonistes au monde.

Immense musicien français, Didier Lockwood a occupé pendant plus de quarante ans une place importante sur la scène musicale internationale avec notamment de nombreuses collaborations : Miles Davis, Herbie Hancock, Claude Nougaro, Barbara ou encore Jacques Higelin. Très impliqué dans l’éducation musicale, il est l’auteur d’une méthode d’apprentissage du violon-jazz et le créateur d’une école d’enseignement de l’improvisation à Dammarie-les-Lys.
Le concert que Didier Lockwood devait présenter au Théâtre Alexandre Dumas le 24 mars prochain dans le cadre du centenaire Debussy se transformera en un hommage au violoniste disparu : « De Debussy au jazz », présenté par Dimitri Naïditch.

Didier Lockwood : un phénomène. Le jeune violoniste admire la musique classique et ses compositeurs. Mais une nouvelle passion va éclore, la musique improvisée et le jazz, axés sur la tradition orale. Reçu premier à l’examen final de l’École normale de musique à 17 ans, il préfère rejoindre le légendaire groupe Magma plutôt que de tenter l’entrée au Conservatoire national de Paris. Puis il entre dans le monde du jazz et aborde toutes les formations : du trio à cordes au passage en solo, du quartet au groupe de fusion, sans oublier ses rencontres marquantes d’UZEB à Gordon Beck ou de Martial Solal à Michel Petrucciani.
Dans le cadre du festival de la Côte d’Opale, il compose en 1996, avec l’Orchestre national de Lille, un concerto, Les Mouettes, qui connaît un succès international. En 2000, Tribute to Stéphane Grappelli, reçoit dès sa sortie de nombreuses distinctions : Diapason d’or, Choc Jazzman, Sélection FIP.
Il élabore en 2005 avec la chanteuse lyrique Caroline Casadesus, un spectacle inédit le Jazz et la Diva, qui croise les horizons musicaux, du jazz et du classique. Il réunit ses plus emblématiques compagnons de route pour célébrer en 2014 ses quarante années de carrière.

Il y a du génie dans la musique de Dimitri Naïditch. Tout semble un peu hors norme chez ce musicien ukrainien : un fulgurant parcours de pianiste classique (quatre Premiers prix du Conservatoire de Kiev et plusieurs Grands prix internationaux), une technique stupéfiante, une sensibilité indicible.
Ce concertiste classique est également un authentique musicien de jazz. De cette double appartenance, il tire une faculté à creuser son propre sillon entre interprétation du texte classique et liberté jubilatoire de l’improvisation et du rythme. Un exercice qui frôle l’insolente excellence dans ses réinterprétations jazz des maîtres classiques : Mozart, Bach, Tchaïkovski, auxquelles le convie Jean-François Zygel lors de ses concerts au Théâtre du Châtelet et dans son émission « La Boîte à musique » sur France 2.

Création / Distribution


  • Dirigé par DIMITRI NAÏDITCH, piano
  • Avec la participation de NICOLAS DAUTRICOURT (violon) et des élèves de Didier Lockwood, dont FIONA MONBET
  • Improvisations autour de Debussy.

Photos / Vidéos

Tarifs

Adultes : 28 €

Jeune moins de 26 ans : 18 €.

+

PROFITEZ DU PASS DEBUSSY X 4

Quatre concerts au théâtre : Adultes 75 € / moins de 26 ans 50 €.