Écouter la page

Debussy, Impressions intimes

Debussy, Impressions intimes
Réserver

Type d'évènement

Musique

Date

 VENDREDI 12 OCTOBRE À 20H45

| ÉGLISE DE SAINT-GERMAIN

« Impressions intimes », évocation littéraire et musicale autour de Claude Debussy. Un subtil et intemporel voyage musical et poétique dans lequel le compositeur saint-germanois Claude Debussy est célébré ici par petites touches impressionnistes et intimistes, une large palette de sentiments, profanes et sacrés, sur des grands textes de Saint Augustin, Saint Jean de la Croix, Hugo, Nouveau… avec des musiques de Schubert, Hahn, Fauré, Viardot, Mompou…

Description

DIDIER MAGNE, compositeur, concertiste, pédagogue

Elevé à l’Orphelinat Gabriel Prévost, musicien autodidacte puis élève du Maître Alberto PONCE, de Maurice OHANA et de Arlette HEUDRON à l’Ecole Normale Supérieure de Musique de Paris, sa rencontre avec le comédien et père d’adoption Jean-Louis BARRAULT, rencontre alors déterminante dans son parcours artistique et humain.
Compositeur, concertiste et pédagogue, il reçoit à 2o ans le Grand prix de la Fondation de France. Son catalogue comporte des pièces pour solistes, chœur, orchestre et formations de musique de chambre, œuvres à ce jour encore inédites.
C’est en 1995, avec Sir Yehudi MENUHIN, qu’il dirigera les soirées « Romantisme et virtuosité » au profit des enfants victimes de la guerre dans le monde. Soliste et chambriste, il créé en 1987 le Trio ALBORADA, avec André ISOIR et Patrick GUILLEM. Sa rencontre avec le ténor Xavier LE MARÉCHAL nous donne à écouter la maîtrise de son art dans des œuvres rares de mélodistes du 19eme et 20eme siècles. Professeur diplômé d’Etat, directeur de conservatoire, il transmet son art dans des Académies Internationales et Master Class avec d’artistes et pédagogues tels que Huguette GELIOT, Jason MEYER, Yves HENRY. Didier MAGNE travaille actuellement avec le réalisateur Olivier SCHATZKY à la scénarisation du livre « D’ombres et de lumières », biographie dédiée à Gérard DEPARDIEU.

Xavier le Maréchal, ténor
Natif de Bretagne, il débute ses études musicales à l’âge de 11 ans dans l’école de musique de sa ville. Sa professeur, Claude Dubois-Guyot le guide pendant 10 ans et le conduit à l’entrée du conservatoire de Versailles dans la classe de Jacques Villisech. Après un premier prix de chant et un prix d’excellence, il entre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il y travaillera avec Rachel Yakar. Dans son parcours de formation il sera le disciple de Jean-Christophe Benoit son maitre de mélodie et de Gabriel Bacquier , son maitre pour l’opéra.  Sa collaboration pendant plus de 10 ans avec l’ensemble Perceval de Paris lui permettra d’interpréter la musique du moyen-âge et de la renaissance à travers le monde.  Amoureux des textes, c’est vers le récital que naturellement il orientera sa carrière, spécialisée dans la mélodie française. Comme concertiste et chambriste, il travaille avec le pianiste Yves Henry. En sa compagnie il crée des spectacles mêlant la littérature et la musique, en compagnie des actrices Marie-Christine Barrault et Brigitte Fossey. Il sera le partenaire de Corinne Kloska, pianiste, avec qui il enregistrera des mélodies de Chopin, enfin il est concertiste avec Didier Magne, guitare, avec qui il fait de nombreux concerts. Il est aussi professeur de chant et chef de chœur au conservatoire Jean-Philippe Rameau de Paris. Enfin, comme directeur artistique de Paris Opera Competition, concours de chant international, il a organisé des concerts Franco-russe et donne des master-class de musique Française au théâtre du Bolchoî.

 
Delphine DEPARDIEU, comédienne
Formée aux Cours SIMON, puis auprès de Jean-Laurent COCHET, Delphine DEPARDIEU fait ses premiers pas de comédienne dès 2007 sur les planches du théâtre de la Michodière dans « Délit de Fuite » aux cotés de Roland GIRAUD sous la direction de Jean-Luc MOREAU.
Déjà présente dans la distribution de quelques séries TV (Rose et Val, Duval et Moretti ou Julie Lescaut…), on la voit également apparaitre au cinéma dans « Antonio Vivaldi, un prince à Venise », « Une affaire d’Etat devant la caméra de Éric Valette, mais aussi dans Astérix aux jeux olympiques ». Nominée au Festival International du film de Southampton pour son rôle dans « Hasta Mañana » (2015) en ce début d’année elle est à l’affiche de « LA dormeuse du val » aux côtés de Dominique Pinon.
Delphine DEPARDIEU joue de nombreuses pièces comme « Jupes obligatoire » (Prix du Public Raimu 2009), « Traitement de Choc » et « Un oreiller ou trois » aux côtés de son ami Paul Belmondo, incarne Célimène dans l »Le Misanthrope », lit Proust entourée de Michael Lonsdale, Marie-France Pisier, Stéphane Metzger, puis partage la tête d’affiche avec Alexandre BRASSEUR pour « De filles en aiguilles », avec Arnaud Denis dans « La Pèlerine Ecossaise » de Sacha Guitry et monte pour la première fois seule en scène en Avignon en 2015 dans la pièce « LA chanson des nuages ». Elle était sur scène au théâtre du Ralelagh dans « 1,2,3 soleil… » ». Pour la deuxième fois elle joue sous la direction de Raphaëlle Cambray après leur rencontre sur « Plus vrai que nature, dans une pièce d’Alain Teulié « Le dernier baiser de Mozart » pour laquelle elle est nommée « Révélation théâtrale » aux Molières 2017. En janvier 2017, elle retrouve le théâtre du Ranelagh pour y interpréter le rôle de la reine dans la pièce de Jean Cocteau « L’Aigle à deux têtes ».

Création / Distribution

  • Par la formation de musique de chambre composée de :
    Didier Magne, compositeur
    Xavier Le Maréchal, ténor
    Delphine Depardieu, comédienne

Photos / Vidéos

Tarifs

TARIF UNIQUE : 18 €